Mes découvertes sur le Mexique

  • Accueil
  • Mes découvertes sur le Mexique

Pendant mon dernier voyage au Mexique, j’ai fait plein de découvertes mais la plus grande que j’ai faite, c’est la découverte de moi-même et surtout des personnes que j’ai rencontrées pendant mon voyage.

En premier, je vais vous parler de la famille Santinelli qui m’a hébergée pour une grande partie de mon séjour au Mexique. La dame avait 70 ans environ, elle était très énergique et chaleureuse. Dès notre première rencontre, elle nous a donné un câlin et un bisou sur la joue, je me sentais déjà à ma place avec elle. Le stéréotype d’un homme d’affaires mexicain qui est grassouillet bête et qui ne démontre aucune affection envers les gens, eh bien, c’est ce que je pensais du mari de Lili avant de partir au Mexique. Quand je l’ai rencontré, ça m’a fait un choc parce qu’il était tout le contraire de mes attentes : il était mince et grand et aussi très ouvert et gentil, son nom est Roberto. Lili et Roberto ont eu 3 filles et je crois 3 ou 4 petits-enfants. La famille Santinelli m’a accueillie les bras ouverts, j’ai été très touchée par leur amabilité et générosité.

Ensuite, nous sommes allés dans un petit village nommé, Ek Balam. La communauté était elle aussi chaleureuse et accueillante. Le village ne vivait pas dans la misère, mais ils n’étaient pas riches. Les maisons étaient partiellement en béton et l’autre partie était en bois. J’ai découvert les préoccupations de la communauté : que ce soit un enfant ou un adulte, leurs inquiétudes n’étaient pas les mêmes que nous au Québec avec tous les médias sociaux et célébrités qui ont envahi la vie des gens. Cette communauté ne se préoccupait pas de Kim Kardashian ou de qui va gagner sur « The Bachelor ». J’ai aimé voir l’entraide entre les habitants et aussi j’ai aimé voir leur sourire. À chaque fois que quelqu’un me souriait dans les rues, j’étais contente pour le reste de la journée et je me rappelle encore les personnes à qui j’ai parlé et que j’ai même saluées. Le maire de la ville a commencé avec rien pour faire son village et maintenant, c’est rendu une communauté de 200 personnes, avec une école et de l’écotourisme. C’était très touchant de l’entendre parler de son long parcours qui l’a mené jusqu’ici. Une autre chose que j’ai vraiment aimée, c’est que tous les profits que le maire fait, reviennent à la communauté entière.

En conclusion, j’ai adoré l’expérience que j’ai eue, j’ai pu voir deux mondes du Mexique, deux mondes complètement différents l’un de l’autre. J’espère que mon texte vous a fait voyager un peu, en tout cas, moi, en le lisant, ça me rappelle de très beaux souvenirs que je vais chérir pour le reste de ma vie.

#MONSALESIEN

Ça bouge au Salésien! Pour ne rien manquer, suivez-nous sur Instagram!
SUIVRE SUR INSTAGRAM
LE SALÉSIEN VOUS INTÉRESSE?
Contactez-nous